Qui est cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah ?

Décédé il y a de cela plus de 700 ans, cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah est un pilier de la pensée islamique. Il a en effet marqué l’histoire de l’islam par son opposition aux opinions des grands responsables de son époque. Ses différentes positions étaient considérées comme révolutionnaires. Comme celles-ci ont permis de développer l’islam, il est important d’en apprendre plus sur ce pionnier de la religion. 

Contexte historique et biographie de cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah est mort en Syrie, et plus précisément à Damas en 1328. C’est en Turquie qu’il est né, en 1263, d’une mère kurde et d’un père arabe. Il est connu comme étant un jurisconsulte et un théologien musulman. Au cours de son enfance, des Mongols ont envahi Harran, sa ville natale. 

Pour échapper à ces derniers, il s’est réfugié à Damas avec son père alors qu’il n’avait que 6 ans comme le révèle sa biographie disponible sur cette page. Quelques années plus tard, soit au cours de la période allant de 1300 à 1304, cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah a combattu ces Mongols à l’aide d’armes, mais aussi en remettant en question leur conversion à l’islam. 

Contributions théologiques et juridiques 

Sur le plan théologique, Ibn Taymiyyah défendait le monothéisme. Il s’opposait au fait de passer par des intermédiaires comme des saints pour communiquer avec Allah. Dans le contexte juridique, cet érudit musulman contestait les innovations religieuses. Il prônait aussi le raisonnement juridique indépendant (Ijtihad) afin d’adapter la jurisprudence islamique aux changements. 

Ces diverses contributions de cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah dévoilées d’ailleurs dans plusieurs ouvrages apparaissent comme des moyens de défense de l’islam contre les menaces (pratiques non conformes à la religion par exemple). Cela a permis à la postérité de connaître un islam authentique et exempt de pratiques déviantes. 

Controverses et oppositions

De son vivant, cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah a mené des controverses politiques (incitation à la guerre contre les Mongols par exemple) et théologiques (critique des pratiques innovantes et du culte des saints). Ses différentes positions lui ont attiré des opposants au sein de nombreux cercles cléricaux et académiques ainsi que parmi les dirigeants de son époque. Ses détracteurs le considéraient comme un semeur de troubles. Pour rétablir l’ordre, ils l’ont fait emprisonner à plusieurs reprises.

Héritage et influence 

Dans la pensée islamique contemporaine, les controverses de cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah constituaient les références théologiques de la réforme salafiste et du courant wahhabite. Ses positions ont également influencé la naissance de groupes islamiques assez extrémistes. 

À partir du 21ème siècle (dans les temps modernes), les positions du théologien ont été trahies. Certaines personnes se sont en effet servies pour poser des actes violents. Cela a renforcé les critiques à l’endroit de cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah. Ce dernier est même devenu au regard de la société un anti-soufi. 

De son vivant, cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah, en raison de ses positions radicales a fait l’objet de nombreuses critiques de la part des autorités religieuses et politiques de son époque. Ses controverses ont marqué son temps et continuent d’avoir une influence au sein de la communauté musulmane moderne.